LES TUCHE 3: DIRECTION L’ÉLYSÉE

Ce mercredi est sorti le troisième volet d’Olivier Baroux, les Tuche 3, dans les salles. Après avoir découvert Monaco et parcouru l’Amérique, cette famille aussi attachante que décalée débarque à l’Elysée.   

Crédit Pathé
La famille Tuche

Jeff Tuche président ! Les spectateurs n’ont que ces mots là à la bouche dans les salles de cinéma.
Le maire de Bouzolles, interprété par Jean-Paul Rouve n’a qu’une seule idée en tête, que le TGV s’arrête dans sa gare. Malheureusement le train file. Jeff Tuche n’a qu’une seule obsession, être candidat à la présidentielle pour relier son village à deux heures de la capitale. L’aventure commence.

LES TUCHE 3 : L’ART DE RENDRE LE COCASSE DROLE 

La famille part en campagne, pleine d’humour et plus unie que jamais. Seul Donald (alias Coin Coin), le cadet de la fratrie manque à l’appel. Rien de grave, pour son père, il a seulement le « feu dans le slip ». Sa mère, quant à elle, vous dirait qu’il est en pleine « cuberté ».

Les deux autres enfants Tuche restent fidèles à leur personnage : toujours aussi attachants et bas de plafond que dans les deux premiers volets. Mais qu’est-ce que ça fait du bien d’en rire !

A L’ÉLYSÉE, IL Y A DES FRITES DES FRITES DES FRITES

L’arrivée au pouvoir de Jeff offre aux spectateurs des situations drôlement savoureuses. Cathy Tuche, interprétée par Isabelle Nanty terrorise le chef étoilé des cuisines de l’Elysée pour qu’il réussisse ses frites. Jeff et les enfants montrent l’absurdité du protocole.
La famille reste fidèle à elle même, à la fois attachante, simple et sans filtre.

DES BEAUFS AU COEUR TENDRE

Au delà de l’humour qui envahi le scénario, les Tuche réduisent cette immense fracture sociale, en offrant à ceux qui n’en n’ont pas l’occasion, l’opportunité de s’exprimer. Ils montrent également l’image d’une famille unie et soudée en toute circonstance. Au delà de l’argent, c’est véritablement l’amour, le leitmotiv des Tuche.

QU’EN ONT PENSÉ LES SPECTATEURS?

Pour Rémi, 24 ans « Les Tuche 3 est à la hauteur de mes espérances. J’ai rigolé du début à la fin. Quel bonheur de s’évader le temps d’un film! ».
Enzo (20 ans) est du même avis. « Ce film m’a donné la banane. J’ai presque envie d’aller le revoir dans quelques jours… ».

Les spectateurs sont unanimes. Les Tuche 3 garanti un moment de rire et d’évasion, de quoi oublier durant un peu plus d’une heure et demie, ses problèmes du quotidien.

Publicités