SUPER BOWL 2018: LES PHILADELPHIA EAGLES REMPORTENT LE TROPHÉE LOMBARDI

C’est dans un stade plein à craquer et remplis de stars tels que Bradley Cooper ou P.Diddy que les Philadelphia Eagles se sont imposé face aux New England Patriots. Un Super Bowl plein de touchdowns dans un scénario qui a tenu en haleine l’Amérique entière. Le US Bank Stadium a été aussi le témoin du come-back musical de Justin Timberlake qui a fait le show durant la mi-temps.

Nick Foles soulève le trophée Lombardi
Nick Foles soulève le trophée Lombardi © FranceOuest

PREMIERE MI-TEMPS : AVANTAGE  EAGLES

Une première mi-temps à l’avantage des Philadelphia Eagles qui rentrent au vestiaire avec 10 points d’avance, sur un score de 22 à 12. Les deux équipes ont proposé un beau jeu mais la défense des Eagles a su faire la différence. Philadelphia a réussi a forcé des erreurs offensives chez les New England, ce qui leur a permis de creuser l’écart après deux quart-temps.

Nick Foles, remplaçant du quarterback titulaire Carson Wentz, a su tenir tête face à Tom Brady dans la première partie du match. Pourtant critiqué par les fans en fin de saison régulière, il a obtenu le respect de ces derniers en effectuant un superbe match en finale de conférence et propulsant ainsi les Eagles au Super Bowl.

Il a désormais le maillot le plus vendu de la NFL en moins de deux semaines entre la finale de conférence et le Super Bowl.

MI-TEMPS : AVANTAGE  JUSTIN TIMBERLAKE

Justin Timberlake a presté durant la mi-temps comme si c’était son concert privé. Proposant un medley de tous ses plus gros hits de Rock Your Body à Cry Me A River en passant par Sexy Back et Filthy tiré de son nouvel album, « Man of the Woods », il a su proposer un spectacle qui a surement plus à toutes les oreilles et tranches d’âge.

Mr Timberlake a profité pour rendre hommage au chanteur Prince, récemment décédé et originaire de la ville de Minneapolis, là où le Super Bowl s’est déroulé. Enfin, pour clôturer sa prestation, il est allé terminer son show dans les gradins au milieu des supporters. Pour revoir la performance, ça se passe ici.

SECONDE MI-TEMPS : VICTOIRE DES PHILADELPHIA EAGLES

Dès le retour des vestiaires, les New England Patriots ont rapidement donné le ton en inscrivant un touchdown dès l’entame du 3e quart-temps. Les Eagles ont vite réagi pour maintenir le score à 29-19. Les Patriots ne se sont pas laissé faire pour autant et grâce à un touchdown, sont revenus à 3 points à 3 :23min de la fin de la 3e période.

Le dernier quart-temps c’est joué dans les deux dernières minutes. A 2 :30min, les Eagles ont marqué un touchdown, amenant le score à 38-32 en leur faveur. La balle était dans la main de Tom Brady jusqu’à ce qu’il perde la balle sur un « fumble » (Lorsqu’un joueur adverse prend la balle dans les mains d’un autre). Les Eagles ont marqué 3 points derrière grâce à leur kickeur pour porter leur score à 41-33.

Comme souvent, les statistiques ne mentent pas. Le MVP de la saison ne gagne jamais le Super Bowl la même année. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est l’histoire de Nick Foles, qui était remplaçant de la star montante Carson Wentz et qui se retrouve vainqueur du Super Bowl face à la légende vivante Tom Brady. C’est ce que l’on appelle A Success Story. Il est le MVP du 52e Super Bowl de l’histoire.

Les Philadelphia Eagles sont les champions NFL 2018 © Twitter : @NFL

Les New England ne rentreront pas dans l’histoire cette fois-ci. Tom Brady aura tout donné mais les dieux de la NFL en ont décidé autrement. Les outsiders, les Philadelphia Eagles vont pouvoir célébrer le premier titre de leur histoire pendant longtemps. Ce fut un excellent match qui aura tenu toutes ses promesses.

Publicités