SPACEX: LANCEMENT DE LA FUSÉE FALCON HEAVY, LA PLUS PUISSANTE DU MONDE

Ce mardi 6 février 2018, a eu lieu le lancement de la fusée la plus puissante du monde. La Falcon Heavy, a décollé de la rampe de lancement de la mission Apollo, au Cap Kennedy. Toute l’industrie spatiale attendait avec impatience ce qui s’annonçait déjà comme un virage important dans la conquête de l’espace.

FALCON HEAVY 2
La fusée Falcon Heavy embarquera à son bord, cette Tesla Roadster. Crédit : Engadget.com

MISSION COMPLETE, a dû s’écrier Elon Musk lorsque sa fusée commença à quitter le sol terrestre pour l’espace intersidérale avec un retard de 3 heures. Ce mardi 6 février 2018 à 21h45 (heure française), le monde assista au lancement de sa fusée, la Falcon Heavy. Construite par sa compagnie SpaceX. Elle est la plus puissante fusée du monde depuis le dernier vol de Saturne V en 1973.

En raison de sa particularité à être réutilisable grâce à une technologie permettant de faire revenir ses pièces sur Terre en bonne état, elle révolutionne l’industrie spatiale. Par conséquent, les pièces pourront être utilisées pour un autre voyage et réduire par la même occasion les coûts astronomiques que demande une telle initiative. Ce lancement a coûté 90 millions de dollars. (Source : CNN)

Le plus remarquable est que le patron de SpaceX, connu pour sa vision optimiste du futur, ne l’était pas au sujet de ce lancement, comme le montrait une de ses déclarations lors d’une conférence de presse l’an dernier :

Chaque fois que vous lancez une fusée, il y a des chances que quelque chose se passe mal – (Source : CNN)

FALCON C’EST LA PUISSANCE

Tout d’abord, Falcon Heavy possède 27 moteurs. Cela va sans-dire que si l’un d’eux avait explosé, la rampe de lancement, utilisée aussi par la NASA, aurait été complètement détruite. Des dégâts repoussant entre autre, les prochaines missions spatiales de l’agence américaine.

La poussée d’énergie a propulsé la fusée vers la stratosphère à une vitesse de 8000 mètres par secondes (vitesse nécessaire pour rentrer en orbite). Pour faire cette simple, à cette allure, il est possible d’atteindre le sommet de l’Everest en approximativement 1 seconde et demi.

Avec cette puissance, la Falcon Heavy est devenue la référence pour le transport spatial. Elle est capable de transporter deux bus de ville pleins, mesurant 50 fois la taille du Mont Everest à une vitesse équivalent à 32 fois celle d’un Boeing 747. Impressionnant !

De plus, à son bord se trouvait une Tesla Roadster. Cette dernière sera la voiture la plus rapide du monde une fois en orbite.

UNE TEST REUSSI

Elon Musk ne veut pas se contenter d’envoyer des voitures et des satellites dans l’espace. Sa compagnie utilisera les résultats du lancement de Falcon Heavy pour envoyer des hommes plus loin dans l’espace. Son rêve est de coloniser Mars pour y passer la fin de ses jours tandis que deux inconnus auraient déjà signé pour être les premiers touristes à voler autour de la Lune avec une fusée SpaceX. A quel prix ? Bonne question.

Le milliardaire n’était pas à sa première mission. Au contraire, sa compagnie a essuyé de nombreux échecs dans le passé mais comme il l’a dit lui-même, Falcon Heavy était un test avant toute chose. Projet ambitieux de la part de SpaceX mais mission accomplie.

Ce lancement apportera énormément d’informations qui changeront à jamais le paysage de l’industrie spatiale. Vers l’infini et surtout Mars…dirait Elon Musk « L’éclair ».

Source : The Conversation

Publicités