LAURA SMET CONTESTE LE TESTAMENT DE JOHNNY HALLYDAY

Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday, a récemment contesté le testament de ce dernier. En effet, le document atteste que « l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste »  revient à son épouse, Laetitia Hallyday. Une disposition perçue comme contraires aux droits français. Le clan Hallyday semble peu à peu se diviser.

Johnny-Hallyday-sa-fille-Laura-Smet-et-son-fils-David-contestent-le-testament.jpg
La famille Hallyday à la sépulture – ©Lejdd

Pas de répit pour la famille Hallyday. Deux mois seulement après la mort de Johnny Hallyday et déjà un vent glacial souffle au-dessus de sa famille. En effet, Laura Smet, fille cadette de la star et de Nathalie Baye, n’accepte pas la décision prise par son père de tout léguer à sa femme. Avec ses avocats, elle a décidé « de mener toutes les actions de droit » afin de contester les dernières volontés de Johnny.

UNE DÉCOUVERTE DOULOUREUSE POUR LAURA SMET 

C’est à travers un communiqué que les avocats de cette dernière explique, la stupéfaction et la douleur éprouvée par l’actrice à la découverte du testament.  » Ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir – pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée. » évoquent les trois avocats de Laura Smet.

Cependant, le testament de Johnny a été rédigé selon la « loi californienne » qui autorise l’auteur à ne pas céder ses biens à ses enfants. Celle-ci  » contrevient manifestement aux exigences du droit français  » expliquent les avocats de la cadette du clan Hallyday. Au contraire, en France, la loi prévoit qu’il est impossible de déshériter ses enfants. Ils sont obligés d’avoir ne serait-ce qu’une infime partie du patrimoine.

De plus, il serait certifié qu’en cas de décès de Laetitia Hallyday avant Johnny,  l’ensemble des biens reviendraient à Jade et Joy. Une clause éjectant ainsi les premiers enfants du chanteur, David et Laura.
Laura Smet, n’est pas la seule à souffrir de cette annonce. Son frère ainé, David Hallyday, rejoint également la démarche. Une nouvelle, annoncée par son avocat, à l’agence Reuters.

Publicités