JO 2018: QUAND LA JEUNESSE PREND LE DESSUS

Chaque pays a son lot de champions. Les JO de Pyeongchang marque une fois de plus l’histoire avec des jeunes athlètes prêts à tout pour prouver ce qu’ils valent. Retour sur les médaillés olympiques qui réussissent à seulement 20 ans, ou moins. 

Rien ne peut arrêter les russes. Malgré leurs entrées aux jeux sous un drapeau neutre. Les participants, plus motivés que jamais, triomphent sans difficultés. Alina Zagitova l’a prouvé. Âgée seulement de 15 ans, la benjamine du patinage de vitesse décroche une très belle médaille d’argent. Une ouverture de bal qui met du baume au cœur.

Evgenia Medvedeva concourait également en patinage de vitesse. Tout juste majeure, elle porte fièrement sa médaille d’argent. La Russie peut être fière de ses tous jeunes champions. Rendez-vous en 2022, entre l’argent et l’or, il n’y a qu’une marche.

LA FOLLE JEUNESSE AMÉRICAINE

916856874.jpg
Redmond Gerard – ©Gettyimages

La plus grosse équipe présente aux Jeux Olympiques amène avec elle ses plus grands champions. Redmond Gerard n’est pas venu pour rien. Ce champion de snowboard ramène la médaille d’or. Une victoire pour ce jeune de 17 ans qui n’a pas dit son dernier mot.

Même année, même discipline. Chez les femmes, Chloé Kim peut être fière d’elle. La médaille d’or autour du cou, elle porte fièrement ses couleurs. Une chose est sûre, être né en 2000 semble réussir aux américains.

Des patins, de la glace et le tour est joué. Nathan Chen éblouit le public et remporte la médaille de bronze. L’adolescent de 18 ans ne peut que progresser, étant donné son travail acharné. Dans cette même discipline, Bradie Tennell, tout juste âgée 20 ans, ramènera en souvenir de ses jeux, sa médaille de bronze.

LA JEUNESSE DORÉE

L’année 1998 est faite d’or et de sport. En patinage artistique, la canadienne Gabrielle Dalemour monte sur la première marche du podium. Mais c’est surtout la victoire de Perrine Laffont qui marque les esprits. La pyrénéenne de 19 ans offre une belle médaille d’or à la France. Première en ski de bosse, mais également pour l’ouverture des médailles coté français, « Pepette » a su motivée son équipe pour agrandir le tableau.

LA COURSE AUX MÉDAILLES

Le patinage de vitesse réussi à la Corée, pour une de leur seule médaille. Le pays d’accueil peut être fière de sa nouvelle recrue. Min Seok Kim, du haut de ses 18 ans, arrive sans difficulté sur la troisième marche. Le bronze autour du cou, le coréen a une carrière désormais toute tracée.

Le japonais de 20 ans, Daichi Hara décroche la médaille de bronze en ski de bosse. La discipline acrobatique offre au Japon sa quatrième médaille. Du même pays, Ayumu Hirano remporte l’argent. Le snowboardeur de 19 ans se place juste derrière les Etat-Unis sur le halp-pipe.

Cependant, arrivée juste derrière Martin Fourcade lors de l’épreuve de biathlon, Sebastien Samuelsson rentre dans la cour des grands. Après un sprint face contre l’allemand Benedickt Doll,  le suédois de 20 ans décroche sa médaille d’argent tant méritée.

 

Publicités