Durant l’émission Quotidien du vendredi 16 février 2018, un enregistrement sonore de Laurent Wauquiez a été diffusé. Ce dernier, donnait un cours à l’Ecole de management de Lyon dans la journée. Alors qu’il avait précisé aux élèves que ses propos devaient rester secrets, l’un d’entre eux ne l’a « sûrement » pas entendu.

C’est chaud « Laurent ». Le président du parti Les Républicains, s’est dessiné une cible dans le dos. Suite à ses propos émis lors d’un cours à l’Ecole de management de Lyon, vendredi 16 février dernier, la classe politique est « secouée ».

A l’interieur de cet enregistrement, il attaque Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron ou encore Angela Merkel. Quotidien a publié un récapitulatif de ses propos les plus marquants sur Twitter :

La réaction a été immédiate dans le paysage politique. Gerard Darmamin, lui aussi visé, s’est exprimé sur BFMTV ce matin « Je suis très étonné que de tels propos puissent être tenus dans des cours d’une école de commerce ».

D’autres comme Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement a tweeté :

Le concerné s’est défendu en faisant une déclaration sur le réseau au petit oiseau bleu :

Laurent Wauquiez dénonce donc une diffusion illégale de ses dires. Il ne nie aucunement ce qui a été dit mais met l’accent sur le ton « humoristique » utilisé pendant son cours. Cela suffira-t-il à lui empêcher de se mettre une partie du monde politique à dos ou n’était-ce qu’un coup médiatique ?

Publicités