CLAN HALLYDAY: LE TESTAMENT DE LA DISCORDE

De l’amour à la haine il n’y a qu’un pas. 5 décembre 2017, la France pleure une vedette, Laetitia pleure un mari, David, Laura, Jade et Joy un père. A l’unisson, le clan Hallyday adresse un ultime « que je t’aime » à celui qui les aura accompagné durant tant d’années.
Mais voilà, la famille idyllique recomposée, jusqu’alors soudée et unie autour du patriarche, est aujourd’hui en train de se déchirer.

johnny-hallyday-david-hallyday-et-laura-smet-sont-ses-seuls-heritiers-moraux
Laura Smet et David Hallyday – ©Femme Actuelle

Entre les deux ainés du rockeur et sa femme rien ne va plus. En cause ? Le testament du chanteur, qui lègue l’intégralité de sa fortune à son épouse, Laetitia. Loin des « Je te promets » de te soutenir dans cette douloureuse période de deuil, l’heure est aux règlements de comptes. Pour Laura, le combat ne fait que commencer. « Un jour viendra », et peut-être qu’elle héritera. Soutenu par son frère, David, ils se battent ensemble pour récupérer, ce qui, selon eux, leur revient de droit.

Quoi qu’il en soit, les enfants Hallyday ne sont pas dans le besoin, puisqu’ils ont obtenu de nombreuses donations de Johnny précédents sa mort.
Chacun doit pouvoir être libre de léguer sa fortune selon son bon vouloir, et le chanteur a rédigé son testament, n’est-il pas légitime de respecter sa dernière volonté? Il n’est pas question de remettre en cause l’amour d’un père envers ses enfants, mais simplement de respecter un choix.

David et Laura feraient mieux de, tant bien que mal, reprendre le cours de leur vie, loin des procès et des tribunaux. Et surtout d’écouter les conseils que leur père leur fredonnait à l’oreille, leur disant de toujours « Vivre pour le meilleur » !

 

Publicités