LA STATION SPATIALE TIANGONG-1 RENTRERA BIENTÔT EN COLLISION AVEC LA TERRE

La station spatiale chinoise Tiangong-1 risque de tomber sur notre bien aimée planète bleue. Apparemment hors de contrôle depuis la fin de l’année 2016, la station devrait entrer en collision la Terre très bientôt selon l’Agence spatiale européenne.

Tout ce qui monte doit redescendre. Dans l’espace depuis 2011, la station spatiale chinoise Tiangong-1 a fini son voyage. En effet, l’agence spatiale chinoise en a perdu le contrôle depuis fin 2016. Par conséquent, sa chute est prévue entre le 29 mars et le 3 avril  prochain selon L’Agence spatiale européenne (ESA).

LA ZONE D’IMPACT DE LA STATION SPATIALE ENCORE FLOUE

Aucun spécialiste n’a réussi à définir une zone d’impact pour la station spatiale. Il y a de quoi paniquer surtout que l’engin cylindrique pèse 8,5 tonnes. De plus, les estimations sont très grandes. « L’inclinaison de l’orbite de la station chinoise est environ de 42.8 degrés » explique Stéphane Cristy.

Ce dernier est expert au Centre national d’études spatiales de Toulouse. Interviewé par Sud-Ouest, il a ajouté : « Cela veut dire que si on projette cette orbite sur un planisphère, la zone terrestre sur laquelle va retomber l’objet est une bande comprise entre les latitudes -42,8° et +42,8° ».

Les débris peuvent tomber n’importe où au Brésil, aux Etats-Unis, dans le sud de la France, en Afrique, en Inde, etc… Comme le montre ce graphique provenant de l’ESA.

image article_esa-station-spatiale-tiangong
En vert, la zone dans laquelle Tiangong-1 pourrait pénétrer l’atmosphère. © ESA CC BY-SA IGO 3.0

PRESQUE SANS DANGER

En pénétrant l’atmosphère terrestre, la station spatiale Tiangong-1 pourrait se désintégrer dans sa chute. La chaleur provoquée par les frottements ferait fondre les matériaux. Une bonne nouvelle car cela réduit la probabilité du nombre de victimes possibles.

De plus, selon Christophe Bonnal, spécialiste des débris spatiaux au Centre national d’études spatiales ou CNES : « Il y a eu 25.000 rentrées atmosphériques d’objets catalogués et il n’y a jamais eu d’accident majeur ni de victime ».  

Il n’y aurait donc rien à craindre. Quoiqu’il en soit, sortez couverts les prochains jours et gardez un œil sur le ciel et l’espace. On ne sait jamais.

Publicités