Quatorze ans après la sortie du premier film, les Indestructibles, font leur grand retour dans les salles de cinéma. L’attente fut longue et l’impatience grande, pour beaucoup d’entre nous. Mais où étaient donc passés Elastigirl, Violette, Flèche, Jack-jack et Monsieur indestructible ? 

Les voilà enfin !! Les Indestructibles font un retour réussi. Dès les premières images, on remonte le temps pour se retrouver à la scène finale du premier volet des mésaventures de la super famille. Flèche et sa pointe d’insolence sont au rendez-vous ainsi que violette et sa crise d’adolescence. Enfin, Notre styliste préférée Tata Edna est également de la partie ! Cette dernière entretient une relation spéciale avec Jack-jack qui lui remporte la palme de la mascotte du film. En effet, ne maîtrisant pas encore ses pouvoirs, cela donne lieu à des scènes hilarantes ! Enfin,  un terrible hypnotiseur surfant sur l’avancée des nouvelles technologies tente d’anéantir les super héros à l’aide de ses inventions.

Bob et Jack-jack – ©PixarPlanet

Quant au  scénario, il correspond parfaitement à l’air du temps. La mère est présentée comme une héroïne tandis que le patriarche joue les pères au foyer. Le film d’animation montre ici une image de la femme active. Un renversement intéressant qui montre une possible prise de position de la part de Disney Pixar dans la lutte pour l’égalité homme-femme.

Avec des surprises bien ficelées, les Indestructibles 2 réussit son pari. Nous amuser, nous divertir et surtout nous faire réfléchir sur certains problèmes de notre société actuelle. Ce dernier accomplissement nous amène à nous demander s’il est vraiment destiné aux plus jeunes d’entre nous.

Publicités