GABON : DISPARITION MYSTÉRIEUSE D’UN TANKER AU LARGE DE LIBREVILLE

Un bateau de type tanker et chargé de produits pétroliers a disparu depuis le 13 août 2018, au large de Libreville, la capitale du Gabon. Des recherches ont été lancées dans le Golfe de Guinée, réputé pour un être un repaire de pirates.

Le 13 août 2018, un bateau tanker chargé de produits pétroliers disparaît à 17 kilomètres de Libreville, la capitale du Gabon. À son bord, 17 marins géorgiens et deux russes. Depuis, aucune nouvelle. Est-ce un problème technique ? Un acte de piraterie ? Pour l’instant aucune information n’a été transmise par la société Lotus Shipping qui possède le navire.

Les recherches lancées depuis le dernier contact émis par le navire, ce même 13 août, n’ont encore rien révélé. Des informations venant de Géorgie précise que le tanker était parti de Lomé au Togo pour Libreville avant de disparaître des radars. Le Gabon n’a encore rien communiqué à ce sujet, mais affirme avoir renforcé la sécurité sur ses côtes. São Tomé-et-Principe, l’archipel situé au large des côtes gabonaises,  a envoyé un patrouilleur avec à son bord 30 marins.

PIRATES DU GOLF DE GUINÉE 

Le Golfe de Guinée est une zone maritime composée de 17 pays et réputée pour être infestée de pirates. D’après RFI, en février 2018, le Marine Express de la compagnie Anglo-Eastern avait été tenu en captivité pendant une semaine par des pirates. Il contenait 13 500 tonnes de carburant et 22 marins indiens à son bord.

RFI ajoute qu’un rapport du Bureau maritime international a signalé 107 incidents depuis janvier 2018. Plus précisément, c’est 69 navires qui ont été abordés. Parmi eux, onze bateaux ont été victimes de coups de feu et quatre ont été détournés d’après la Chambre de commerce internationale. De plus, 7 des 16 incidents répertoriés à travers le monde en 2017 ont eu lieu dans le Golfe de Guinée.

La piraterie est bien réelle…

Source : RFI / Bureau Maritime International / Chambre de commerce internationale

Publicités