ACTUALITÉ : LINKEDIN ÉVITE UNE AMENDE POUR FRAUDE

LinkedIn a avoué avoir acheté 18 millions d’adresses mails afin de vous cibler sur Facebook. Ils ont ainsi eu accès à vos profils, amis, activité professionnelle, etc. Si vous vous demandiez comment le réseau social faisait pour vous suggérer des personnes de votre entourage, voilà la réponse.

Avec plus de 600 millions utilisateurs, LinkedIn est le réseau social professionnel le plus grand du monde. Malheureusement, pour en arriver là, LinkedIn n’a pas toujours été transparent. En effet, le réseau social a acheté 18 millions de mails afin de pouvoir cibler de futurs utilisateurs sur Facebook.

VIENS VOIR LINKEDIN?

LinkedIn a avoué les faits. L’achat de ces mails avait pour but d’inciter les personnes à s’inscrire au réseau social si ce n’était pas encore le cas, mais aussi d’augmenter les chances de connexions entre des utilisateurs compatibles. Pas très transparent tout ça.

Les-mots-plus-utilises-profils-LinkedIn-marketeurs-F

© E-Marketing

ON SE DE-LINKEDIN?

TechCrunch avait annoncé que c’était à la suite d’un rapport publié le 23 novembre par le commissaire irlandais chargé de la protection des données, que les activités peu orthodoxes de LinkedIn ont été révélées. Une enquête datant de 2017 et menée par le DPC. Depuis, LinkedIn a déclaré avoir stoppé cette pratique. Une façon de faire qui ne respectait en aucun, les nouvelles règles de protection des données, le fameux RGPD.

D’autres noms sont apparus dans ce rapport : Facebook et WhatsApp qui échangeraient des données entre eux ou encore Yahoo et sa faille de sécurité qui a affecté 500 millions d’utilisateurs.

Heureusement pour le réseau social, le RGPD n’a été mis en place que depuis le mois de mai 2018, ce qui permet à LinkedIn d’éviter toute amende. Les chanceux !

Publicités